Communiqué de presse : Lueurs, le vivre-ensemble selon les jeunes bruxellois

Mercredi 7 décembre 2016 — Bruxelles - Bianca Debaets, Secrétaire d'Etat à l'Egalité des Chances, a annoncé aujourd'hui la sortie de la deuxième édition du magazine interreligieux « Lueurs », conjointement avec les dirigeants religieux et philosophiques ainsi que les jeunes. Cette fois-ci, cette édition est faite pour les jeunes et par les jeunes. 

« Les religions et les convictions philosophiques enrichissent notre existence. Et pourtant, les Bruxellois ne connaissent pas toujours les religions et perspectives de l'autre. En donnant la parole à plusieurs jeunes, j'entends démontrer aux Bruxellois et au reste du monde qu'il existe plus de raisons de s'unir que de se déchirer ». - Bianca Debaets, Secrétaire d'Etat bruxelloise à l'Egalité des Chances 

De nombreuses communautés, religions et courants philosophiques se côtoient à Bruxelles. Néanmoins, nous vivons souvent bien plus les uns à côté des autres que les uns avec les autres. Nous ne connaissons souvent pas très bien nos voisins, ni leurs priorités. Le magazine « Lueurs » rassemble différentes visions émanant des jeunes concernant la place de la religion dans la société d'aujourd'hui. Des jeunes laïques et croyants de toute conviction religieuse nous font part de leur vision de la société et comment ils y vivent leur foi. 

« On ne peut pas juger les autres, ce qu'ils pensent et en quoi ils croient. C'est justement la multiplicité des convictions qui est intéressante. Il y a en effet beaucoup à apprendre des autres. Je pense être sur le droit chemin, et ils pensent de même pour eux. C'est enrichissant, et il est clair que Bruxelles et son bouillon de culture nous permet cela. On sort grandi de cette confrontation ». - Maxime Dehon 

De nos jours, les jeunes se préoccupent toujours de la question religieuse. Même à une époque où la société est mise sous pression, il est pertinent de collecter différentes visions. 

« Lors des attentats de mars, le sentiment suivant prévalait : on continue d'avancer. Dans mon entourage, je côtoie des personnes toujours aussi ouvertes d'esprit. Mais j'entends également d'autres sons de cloche, dans le tram ou quand je vais boire un verre en ville. De la haine, de la méfiance. Un racisme moins dissimulé. Plus que jamais, j'engage la conversation, de sorte que les points d'exclamation se transforment en points d'interrogation ». - Julie Umbrain

La rédactrice Isa Van Dorsselaer a interviewé 14 jeunes, sous un format plus attractif. Le magazine sera distribué à 85.000 exemplaires par exemple dans les bibliothèques, les maisons de jeunesse et les écoles bruxelloises. Lueurs paraît également en format longread, adapté aux jeunes: www.lueurs.brussels

BeBrussels Glimp/Lueurs

Pierre Migisha Porte-parole de la Secrétaire d’État